top of page

ENGLISH

Draumr, an ancient Norse term for 'dream', is the evocative brainchild of the French musician, producer, and director, Gabriel Cheurfa. He crafts an immersive experience, blending dream pop, glo-fi, chillwave, and downtempo sounds with visuals echoing the surrealistic touch of visionaries like David Lynch, Michel Gondry, Hayao Miyazaki, and Jean-Pierre Jeunet. With each note and frame, Draumr takes inspiration from memories – both real and imagined – weaving a poignant tapestry that bridges the void between dreams and vestiges of days gone by. Draumr’s first two EPs, Nefelibata (2015) and Ethereal Mildness (2018) – the latter being mixed by the renowned French producer Stéphane 'Alf' Briat – are a kaleidoscope of hues and emotions. His seminal album, Drawn-Out Daydream (2020), takes listeners on a heartfelt odyssey. Immersing us in its multifaceted realm, the album establishes a momentary respite, intertwining reality with dreams. Through its velvety synthetic layers on Sage Green Eyes, its ethereal choirs and its warm rhythms on the epic and soothing Solace In Loneliness or the uplifting sophisti-pop duets Sunlight Tryst and Another Heart, Draumr adeptly halts time, offering a brief liberation from modern life's burdens. With his new single titled Halcyon Slumber, the artist merges Ethnic Electronica and Synth Pop in a dreamy, groove-inducing mambo dance, deviating from the his traditional paths.

On his forthcoming album, draumr takes us on a voyage that emanates the warmth and stillness of an evanescent carefree-summer. The pursuit for restful sleep is led by an ambition more certain than ever. This sonic landscape pictures an inner distant voice, which echoes a tangible yet surreal dream in an oddly familiar place. As the sun fades into the horizon, time circles around the different songs tangled between the sound of waves crashing on the seashore, and the seagull’s choir, holding you in an hypnagogic state. A solar avant-pop odyssey about peace of mind, love, and understanding that won’t leave anyone indifferent.

FRANCAIS

Signifiant “rêve” en ancien norrois, Draumr est le projet solo du musicien, producteur et réalisateur parisien Gabriel Cheurfa. Avec un univers visuel unique rappelant le surréalisme de David Lynch, Michel Gondry, Salvador Dalí ou encore Jean-Pierre Jeunet, et une musique mêlant dream pop, downtempo, glo-fi et chillwave, l’artiste multi-facettes explore les frontières fragiles qui définissent l'altérité et qui tracent les limites du tangible et de l’imaginaire. Il se fait la voix des êtres dont la sensibilité n’a pas d’affinités avec l'addiction au sensationnel et qui souvent s’éteignent en silence sous les coups tranchés du réel, ces rêveurs qui semblent aujourd'hui toujours plus rares.

Repéré par le magazine ‘Les Inrockuptibles’ en tant que finaliste du concours des Inrocks Lab, il participe par la suite au festival Off Off Off des Nuits de Champagne, intègre les playlists ‘Costes’ et ‘French Pop Essentials’ de Apple Music, et sa chanson ‘Lights Out’ est synchronisée sur l’épisode final de la saison 2 de la série ‘Les Engagés’ sur France 4.

Il enchaîne avec la première partie du groupe Suédois ‘Mew’ au Point Ephémère, ainsi que plusieurs dates dans des lieux iconiques parisiens (Le Silencio,

Le Pop-Up Du Label, La Mano, Le Baron, Le Nuba, Les Trois Baudets, le Reservoir, Le Garage...).

Après deux EP auto-produits, ‘Nefelibata’ (2015) et ‘Ethereal Mildness’(2018, mixé par le légendaire ingénieur du son de la french touch Stéphane ‘Alf’ Briat), draumr sort son premier album ‘Drawn-Out Daydream’ sur le label DesTours Records en Décembre 2020.

S’allonger sur la caresse du temps en effleurant nos rêves éclos; Trouver la sérénité dans l’affirmation; Se nourrir de solitude et accepter un passé tourmenté; Être submergé de souvenirs, sans jamais s’y noyer; Aux épines opposer une surface lisse; Puis se laisser porter vers le large pour mieux comprendre et partager.

 

C’est autant de thèmes qui nourrissent « Drawn-Out Daydream », le premier album de Draumr. 10 titres construits comme un voyage insolite, intime et authentique. Nous sommes emmenés par le musicien et producteur parisien Gabriel Cheurfa dans un univers hybride, métissé, teinté de dream pop, glo-fi, downtempo, mais de bien plus encore. Cet album nous rappelle à l’instant présent et y déploie le monde onirique que l’on entre-aperçoit parfois au petit matin. A travers ses nappes synthétiques duvetées, ses chœurs éthérés et le tison de ses rythmes chauds, l’artiste nous appelle au rêve et à la danse. Il nous donne l’occasion d’une grande inspiration, de se remplir d’un air un peu plus pur ; et nous libère, le temps d’un instant, de la pesanteur de notre modernité.

Dans son prochain album écrit et enregistré à Los Angeles, draumr nous emmène dans un voyage émanant la chaleur et le calme d’un été bercé par l’insouciance et la sérénité. Une odyssée solaire avant-pop sur la paix intérieure, l’amour et l’acceptation, qui ne laissera personne indifférent.

bottom of page